Cadre de travail




http://WALLEX.WALLONIE.BE /
27 MAI 2004. DÉCRET RELATIF À L’AGRÉMENT ET AU SUBVENTIONNEMENT DES SERVICES
 « ESPACES-RENCONTRES »
(M.B. du 27/07/2004, p. 57465)

Ce que nous sommes :
 
  • Nous sommes un service d’accompagnement de l’exercice du droit aux relations personnelles entre parents-enfant(s), grand-parents-enfant(s), frères-sœurs, …lorsque ce droit est interrompu, difficile ou conflictuel.
  • Nous intervenons auprès des familles que nous rencontrons à un moment critique : à un moment où le conflit entre les parents est tel qu’ils n’ont pu trouver d’autre « arrangement » que de se tourner vers le Juge afin qu'il décide des modalités de droit de visite.   
  • Nous offrons un lieu neutre (tiers), un espace sécurisant, en dehors du cadre privé où les rencontres peuvent se dérouler.
  • Nous accompagnons la restauration de la relation entre l’enfant et le parent avec lequel il ne vit pas.

Ce que nous ne sommes pas:
 
  • Nous ne sommes pas  un lieu d’expertise, ni de thérapie.  Notre intervention se situe en aval de la procédure. 
  • Notre rôle n’est pas d’évaluer le profil psychologique de nos bénéficiaires ni de rendre un avis sur leurs compétences parentales. 
  • Nous n’émettons pas de propositions sur l’évolution des situations, nous ne prenons pas de décision; sauf en cas de danger (pour l’enfant ou pour toute autre personne présente dans les locaux) ou lorsque notre règlement d'ordre intérieur n'est pas respecté.

Quand intervenons-nous?
 
  • Dans le cadre de demande privée,
  • Dans le cadre de demande des Tribunaux Civils,
  • Les Services d'Aide à la Jeunesse (SAJ) et de Protection de la Jeunesse (SPJ) peuvent également solliciter notre intervention,
  • Dans la majorité des cas, c'est dans le cadre de procédure judiciaire civile ou protectionnelle que nous sommes sollicités.

Comment ça se passe?
 
  • Notre intervention est limitée dans le temps soit par les parents en accord avec le service, soit par les autorités mandantes (judiciaires ou administratives), soit par le service lui-même. 
  • Les visites sont organisées dans l'objectif de maintenir, créer ou restaurer le lien entre l'enfant et le parent avec lequel il ne vit pas.  Lors de celles-ci, un suivi est réalisé avec chacun des parents et l’enfant.
  • Au-delà de l’organisation des visites, une part importante de notre travail est consacrée aux entretiens individuels avec l'enfant, le parent visiteur (celui qui vient rendre visite) et le parent gardien (celui qui héberge l’enfant).
  • Un rapport est envoyé aux services mandants (Tribunaux, SAJ et SPJ) lorsqu’une nouvelle audience est prévue ou que la situation est revue.  Ce rapport sera factuel.   L'objectif est que le Juge puisse se faire une idée de la manière dont les visites se déroulent.
  • Au cours de notre suivi, il se peut que les parents trouvent un terrain d’entente concernant les enfants. On peut alors mettre en place une convention finalisant l’accord. Cette convention précise les modalités pratiques du droit de visite du parent visiteur. Certains parents choisissent alors d'arrêter l’action judiciaire.  Ils en informent leur avocat ou demandent que ladite convention soit entérinée dans un Jugement.

Cadre de travail

Cadre de travail

Espace-Rencontre ASBL AUTREMENT DINANT

Service d’accompagnement de l’exercice du droit aux relations personnelles entre les enfants et leurs familles.

Rue Bourgmestre Bribosia, 16
5500 Dinant
Tel : 082/22.82.25
Fax: 082/22.82.26
autrement.asbl@belgacom.net